Sélectionner une page

Patrícia Costa

Née à Guimarães, Patrícia Costa a grandi en écoutant de la musique traditionnelle Portugaise.

Dès une plus jeune âge le Fado a pris compte de sa voix. Elle a chanté pour la première fois en public quand elle avait huit ans dans le déjà fermé Teatro Jordão, dans sa localité d’origine, en participant dès ce moment-là dans des plusieurs programmes de radio et spectacles en live.

Amália Rodrigues est sa plus grande référence.

Ella a commencé ses études musicaux quand elle avait neuf ans dans le Conservatório Regional de Vila Nova de Famalicão/Caldas da Saúde, où elle a conclu le Cours Complémentaire de Formation Musicale, avec les instruments: Guitare Classique/Alto Cordes Pincées (classe du Prof. Óscar Flecha); et Chant (classe des professeurs Cecília Fontes et Ana Paula Matos).

De son parcours de formation classique on peut détacher la participation, comme soliste, dans le concert “Música no Coração” avec l’Orchestre des Jeunes d’ARTAVE, le Juin de 2000 dans le déjà fermé Cinema Terço, à Porto; et l’opérette “A Viúva Alegre” par Franz Léhar, avec l’Orchestre ARTAVE dirigé par le maestro Manuel Ivo Cruz, mis en scène au Fórum da Maia le May de 2001 et dans la Casa das Artes de V. N. Famalicão l’Octobre de la même année, une coproduction de la Companhia de Ópera do Real Teatro de Queluz ainsi comme du Centro de Cultura Musical.
Elle a conclu le Cours Complémentaire de Formation Musicale en 2001.

Depuis 1994, elle s’est régulièrement présentée dans des spectacles hors du pays, notamment en Suisse – Genéve; Allemagne – Feiburg et Groβ-Umstadt; Espagne – Madrid et dans des divers localisations en Galice; Finlande – Helsinki; et Afrique du Sud – Johannesburg. Parmi ces performances il est possible de détacher 5 concerts le Novembre de 2007, à Corse, dans le contexte du fameux festival “Rencontres Musicales de la Méditerranée” où elle a intégré la représentation Portugaise à l’invitation d’ESMAE (Escola Superior de Música do Porto), en jouant avec son Quartet de Saxophones.

Elle a un Diplôme d’Infirmière depuis 2007.

Depuis 2009 qu’elle fait partie du casting résident des chanteurs de Fado dans la maison de Fado “O Fado”, à Porto, ville où elle habite depuis 2001.

En 2010, elle a édité son premier album original, “Um cantar velado e lento”. Composé par treize chansons, elle présente des plusieurs originaux, quatre desquels ont été composés spécialement pour Patrícia Costa: “Balada de Lisboa” de Fontes Rocha avec paroles de Manuel Alegre; “Fado das Ondas” d’André Teixeira avec les paroles de José Carlos Vasconcelos; “Guitarras do meu País” et “Em Todos os Jardins” composés par Miguel Amaral pour les poèmes de Manuel Alegre et de Sophia de Mello Breyner Andresen, respectivement.

Au Portugal, ils sont déjà nombreuses les salles de référence où Patrícia Costa s’est présentée: Casa da Música, Coliseu do Porto, Palácio da Bolsa, Palácio do Freixo, Teatro Rivoli, Teatro Sá da Bandeira, et Casa das Artes de V. N. Famalicão.
Récemment, elle a fait trois concerts dans le festival “Cais de Fado” promu par Casa da Música ainsi comme la Mairie de Gaia (Juillet de 2014), et un concert intégré dans la troisième édition du cycle “Fado no Museu” (Août de 2014) au Museu do Vinho do Porto promu par la Mairie du Porto; les deux en étant vanté par la critique et en ayant salle comble.

Patrícia Costa a confirmé sa présence dans le Festival Caixa Ribeira, lequel aura place dans la zone riveraine du Porto le 12 et 13 Juin de 2015, où elle aura son performance dans un environnement inhabituelle ainsi comme spéciale: un Rabelo dans le Douro.

Elle est à ce-moment là en train de préparer son deuxième album: un registre en live où la chanteuse de Fado présentera son nouveau répertoire original; quelques thèmes en concernant le folklore rural; et où elle va aussi récupérer l’héritage du Fado de la Cidade Invicta (Cité Unvaincue) des dernières décennies.

Patrícia Costa a été aussi invité à intégrer la prochaine édition de “Porto timeless un album de photos ainsi comme un texte poétique de coparticipation d’Eugénia Soares Lopes et Markus Zuber (Edições Afrontamento), laquelle dans ce volume s’est concentrée dans des portraits des individualités de la ville de Porto.

© 2016 O Fado | All rights reserved